La mort n'est pas triste, elle est distrayante.

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

    You are my Songbird ! ⚡ Judith & Kathleen ⚡ Café & chant

    Partagez
    avatar
    Kathleen L. Jayson
    Capitole

    Messages : 51
    Date d'inscription : 04/05/2013
    Age : 17

    You are my Songbird ! ⚡ Judith & Kathleen ⚡ Café & chant

    Message par Kathleen L. Jayson le Jeu 9 Mai - 11:37





    Kathleen J. & Judith M.
    “ You are my Songbird!”


    En ce mercredi de juin, Kathleen Lucy Alicia Jayson était de sortie. Elle avait choisi un de ses endroits préférés: le café où, chaque soir un interprète différent venez jouer. Ce soir une certaine Judith, une habitué ! Seulement, la salle était pratiquement déserte ... La moitié des sièges étaient vide et, les seules personnes qui étaient là semblait être des drogués perdus ... Il venez sûrement pour se cacher du public ! Seulement, Kathleen avait déjà entendu Judith chanté au cours d'une soirée de jeune talent à laquelle elle aussi avait participé et, malgré le fait que tout le monde n'avait pas l'air d'apprécier, Kat' elle avait adoré ! Malheureusement elle n'avait pas eu l'occasion de parler à la jeune femme ... Mais, elle comptait y remédier ! Après le "show" elle irait voir cette Judith et, elle la complimenterai ! Elle lui proposerait sûrement même un duo ! Car, elle adorait chanter ! Même si Judith était beaucoup plus douée que Kathleen celle ci savait chanter !
    Les lumière ce baissaire et, le numéro commença ....

    ... Les lumières se rallumèrent et le numéro se fini.
    Kathleen était toujours impressionnée par la jeune Judith mais, elle prit son courage à deux mains et, se dirigea vers le petit rideau rouge en lin qui séparait la scène des coulisses. Elle rentra donc dans le petit couloir et toqua la porte où la lumière indiquant que quelqu'un s'y trouvait était allumée .
    Elle toqua et, après avoir obtenue sa réponse elle entra. Elle sourit à Judith qui était assise là. Kat' prit la parole :

    Bonsoir, je m'appelle Kathleen ! J'adore votre voix et, votre manière de chanter ! Moi aussi je chante mais, je sais que vous êtes meilleure mais, voilà je tenait à vous féliciter pour ce super "show" que vous nous avez offert ce soir ! Franchement bravo !

    Miss Jayson attendait patiemment sa réponse et souriait à la jeune chanteuse à la voix d'or et au cheveux plutôt ... "Colorés" !



    Codage fait par .Jenaa




    ⚡️ My first love
    You are my sunshine, my lifeline, my own freedom, my soul mate, my love song, but it's a secret ...
    avatar
    Judith M. Velsone
    District 1

    Messages : 42
    Date d'inscription : 18/04/2013
    Age : 20

    Re: You are my Songbird ! ⚡ Judith & Kathleen ⚡ Café & chant

    Message par Judith M. Velsone le Dim 12 Mai - 13:50



    You are
    my songbird.

    « Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse. »
    Kathleen & Judith

    Une longue routine qui se prolonge encore, toujours et jusqu'à très longtemps. Ou pas. Bientôt tout changera je le sais. La lumière percera les nuages qui se sont installés au dessus de ma vie. J'y crois vraiment. Mais en attendant que ça arrive il faut que je chante pour faire passer le temps, ce n'est qu'une maigre compensation mais ce n'est que temporaire. De toute façon j'aime tellement chanter. Et là encore je vais me produire sur une scène. Petite mais au moins je vais être sur scène et bien que je sois peu populaire je vais me faire plaisir.

    Me voilà arriver à proximité du café, je le contourne silencieusement et toque à la porte de derrière. J'attends un petit moment avant de voir un petit homme rondelet qui m'ouvre et me salue brièvement avant de me conduire à ma cabine. Je m'enferme à double-tour et commence à me préparer. Je n'ai personne pour m'assister mais je ne m'en pleins pas, car la compagnie des stylistes de la tournée m'a suffisamment exaspérée pour ne plus vouloir d'eux, je me débrouille seule. Ainsi, dans mon petit espace privé j'entame ma préparation. Le tout débute en premier par le choix de ma tenue de scène, certes l'endroit est miteux mais l'armoire renferme des tas de tenues différentes. Je choisis une longue robe blanche qui descend jusqu'au pieds. Je choisis un foulard blanc transparent que je pose sur mes épaules, ensuite je choisis des chaussures à talons, toujours d'un blanc immaculé. Je contemple mon reflet dans un grand miroir mais ce que je vois est trop fade à mes yeux, je pioche quelques bijoux dorés au hasard et les dispose sur mon corps. C'est un peu mieux mais pas encore satisfaisant; je m'asseois et saisis une mallette remplis de différents produits de maquillage et commence à transformer légèrement mon visage. Ensuite je fais un peu plus friser mes cheveux avec un fer et me relève après pour tourner sur moi-même et contempler le résultat. Satisfaites, je me vois afficher un sourire sur mon visage rendu angélique par le maquillage. Soudain j'entends frapper à la porte, d'un coup d'oeil je regarde à l'heure puis me lève pour ouvrir. La directrice du café. Toujours à l'heure et toujours si écoeurante, elle m'inspecte des pieds à la tête et s'arrête sur mon décolleté puis sur mon maquillage; à la fin elle termine par une mine. Je sais ce qu'elle pense, ma tenue n'est pas du tout aguicheuse mais que voulez-vous je ne suis pas là pour séduire, juste pour chanter. Alors qu'elle me montre d'un geste la direction, je m'y rends sans lui adresser un regard puis monte sur scène. Pour ne pas changer il n'y a pas grand monde quand je suis au programme du soir mais qu'importe, je vais chanter pour ceux qui sont la même si tous sont bourrés. Je m'approche du micro et l'empoigne.

    Enfin, je déploie mes ailes
    Mais la vie les abimes
    Elles sont grandes, elles sont si belles
    Malgré ça je déprime
    Je me sens seule, dans le vent, le froid
    Dans ce triste infini
    Je tombe dans l'oublie

    Je cherche une terre où aller
    Terre d'asile et d'accueille
    Un pays vierge et parfait
    Sans tristesse et sans deuil

    Je m'envole en espérant avoir la force d'y arriver
    Puisse mes ailes, me porter, me guider
    Vers cette Terre désirée

    Ca y est je m'envole, je vois la lumière
    Enfin je suis tranquille
    Adieux ma tristesse, Adieux ma colère
    Adieux

    Je cherche une terre où aller
    Terre d'asile et d'accueille
    Un pays vierge et parfait
    Sans tristesse et sans deuil

    Je m'envole en espérant avoir la force d'y arriver
    Puisse mes ailes, me porter, me guider
    Vers cette Terre désirée

    Je prends mon envol
    Tout est derrière moi
    Mes démons et mes peurs
    Je suis déjà loin mais je n'ai pas peur

    Je suis un peu comme un fantôme
    Avec des ailes
    Je prends mon élan pour découvrir bien
    D'autres monts et me
    rveilles



    Une fois ma prestation terminée, je salue lentement le public, repose le micro et repars dans ma loge pour me changer. J'ai droit au regard noir de la directrice mais je n'y prête pas attention, je suis satisfaite de ma prestation, je me sens légère d'avoir exprimer ce que je ressentais. Je me pose toute souriante dans ma loge et entreprends de me débarraser d'abord de mes bijoux.

    Alors que j'avais enlevée toute la partie dorée de ma tenue, quelqu'un frappa à ma porte. D'un ton joyeux je donna ma réponse affirmative, je me sentais si bien que même cette perruche de directrice n'arriverait pas à me faire perdre mon sourire. Contrairement à ce que je pensais c'était une jolie fille de mon âge qui fît son apparition.« Bonsoir, je m'appelle Kathleen ! J'adore votre voix et, votre manière de chanter ! Moi aussi je chante mais, je sais que vous êtes meilleure mais, voilà je tenait à vous féliciter pour ce super "show" que vous nous avez offert ce soir ! Franchement bravo ! » C'est innatendu, fabuleux, incroyable. Je me relève avec des yeux pétillants. « Enchantée Kat' ! Je peux t'appeler comme ça hein ? Moi c'est Judith Minerva, mais juste Judith suffira. Je te remercie de tes compliments, c'est la première fois qu'on m'en fait et qu'on m'écoute vraiment. » Je me laisse emporter dans un comportement puéril je le sais mais c'est si bon d'entendre ces mots. Ma chanson à plu. C'est moi qui l'est écrite.

    CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE



    Spoiler:
    avatar
    Judith M. Velsone
    District 1

    Messages : 42
    Date d'inscription : 18/04/2013
    Age : 20

    Re: You are my Songbird ! ⚡ Judith & Kathleen ⚡ Café & chant

    Message par Judith M. Velsone le Dim 12 Mai - 17:36

    Judith M. Velsone a écrit:


    You are
    my songbird.

    « Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse. »
    Kathleen L. Jayson & Judith M. Velsone

    Une longue routine qui se prolonge encore, toujours et jusqu'à très longtemps. Ou pas. Bientôt tout changera je le sais. La lumière percera les nuages qui se sont installés au dessus de ma vie. J'y crois vraiment. Mais en attendant que ça arrive il faut que je chante pour faire passer le temps, ce n'est qu'une maigre compensation mais ce n'est que temporaire. De toute façon j'aime tellement chanter. Et là encore je vais me produire sur une scène. Petite mais au moins je vais être sur scène et bien que je sois peu populaire je vais me faire plaisir.

    Me voilà arriver à proximité du café, je le contourne silencieusement et toque à la porte de derrière. J'attends un petit moment avant de voir un petit homme rondelet qui m'ouvre et me salue brièvement avant de me conduire à ma cabine. Je m'enferme à double-tour et commence à me préparer. Je n'ai personne pour m'assister mais je ne m'en pleins pas, car la compagnie des stylistes de la tournée m'a suffisamment exaspérée pour ne plus vouloir d'eux, je me débrouille seule. Ainsi, dans mon petit espace privé j'entame ma préparation. Le tout débute en premier par le choix de ma tenue de scène, certes l'endroit est miteux mais l'armoire renferme des tas de tenues différentes. Je choisis une longue robe blanche qui descend jusqu'au pieds. Je choisis un foulard blanc transparent que je pose sur mes épaules, ensuite je choisis des chaussures à talons, toujours d'un blanc immaculé. Je contemple mon reflet dans un grand miroir mais ce que je vois est trop fade à mes yeux, je pioche quelques bijoux dorés au hasard et les dispose sur mon corps. C'est un peu mieux mais pas encore satisfaisant; je m'asseois et saisis une mallette remplis de différents produits de maquillage et commence à transformer légèrement mon visage. Ensuite je fais un peu plus friser mes cheveux avec un fer et me relève après pour tourner sur moi-même et contempler le résultat. Satisfaites, je me vois afficher un sourire sur mon visage rendu angélique par le maquillage. Soudain j'entends frapper à la porte, d'un coup d'oeil je regarde à l'heure puis me lève pour ouvrir. La directrice du café. Toujours à l'heure et toujours si écoeurante, elle m'inspecte des pieds à la tête et s'arrête sur mon décolleté puis sur mon maquillage; à la fin elle termine par une mine. Je sais ce qu'elle pense, ma tenue n'est pas du tout aguicheuse mais que voulez-vous je ne suis pas là pour séduire, juste pour chanter. Alors qu'elle me montre d'un geste la direction, je m'y rends sans lui adresser un regard puis monte sur scène. Pour ne pas changer il n'y a pas grand monde quand je suis au programme du soir mais qu'importe, je vais chanter pour ceux qui sont la même si tous sont bourrés. Je m'approche du micro et l'empoigne.

    Enfin, je déploie mes ailes
    Mais la vie les abimes
    Elles sont grandes, elles sont si belles
    Malgré ça je déprime
    Je me sens seule, dans le vent, le froid
    Dans ce triste infini
    Je tombe dans l'oublie

    Je cherche une terre où aller
    Terre d'asile et d'accueille
    Un pays vierge et parfait
    Sans tristesse et sans deuil

    Je m'envole en espérant avoir la force d'y arriver
    Puisse mes ailes, me porter, me guider
    Vers cette Terre désirée

    Ca y est je m'envole, je vois la lumière
    Enfin je suis tranquille
    Adieux ma tristesse, Adieux ma colère
    Adieux

    Je cherche une terre où aller
    Terre d'asile et d'accueille
    Un pays vierge et parfait
    Sans tristesse et sans deuil

    Je m'envole en espérant avoir la force d'y arriver
    Puisse mes ailes, me porter, me guider
    Vers cette Terre désirée

    Je prends mon envol
    Tout est derrière moi
    Mes démons et mes peurs
    Je suis déjà loin mais je n'ai pas peur

    Je suis un peu comme un fantôme
    Avec des ailes
    Je prends mon élan pour découvrir bien
    D'autres monts et me
    rveilles



    Une fois ma prestation terminée, je salue lentement le public, repose le micro et repars dans ma loge pour me changer. J'ai droit au regard noir de la directrice mais je n'y prête pas attention, je suis satisfaite de ma prestation, je me sens légère d'avoir exprimer ce que je ressentais. Je me pose toute souriante dans ma loge et entreprends de me débarraser d'abord de mes bijoux.

    Alors que j'avais enlevée toute la partie dorée de ma tenue, quelqu'un frappa à ma porte. D'un ton joyeux je donna ma réponse affirmative, je me sentais si bien que même cette perruche de directrice n'arriverait pas à me faire perdre mon sourire. Contrairement à ce que je pensais c'était une jolie fille de mon âge qui fît son apparition.« Bonsoir, je m'appelle Kathleen ! J'adore votre voix et, votre manière de chanter ! Moi aussi je chante mais, je sais que vous êtes meilleure mais, voilà je tenait à vous féliciter pour ce super "show" que vous nous avez offert ce soir ! Franchement bravo ! » C'est innatendu, fabuleux, incroyable. Je me relève avec des yeux pétillants. « Enchantée Kat' ! Je peux t'appeler comme ça hein ? Moi c'est Judith Minerva, mais juste Judith suffira. Je te remercie de tes compliments, c'est la première fois qu'on m'en fait et qu'on m'écoute vraiment. » Je me laisse emporter dans un comportement puéril je le sais mais c'est si bon d'entendre ces mots. Ma chanson à plu. C'est moi qui l'est écrite.

    CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE



    Spoiler:

    Contenu sponsorisé

    Re: You are my Songbird ! ⚡ Judith & Kathleen ⚡ Café & chant

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 13:38